Spin-off du manga Dr. Stone dessiné par Boichi lui-même, Dr. Stone – Reboot : Byakuya nous plonge dans l’espace avec le père adoptif de Senku quand le monde fût pétrifié. Un one-shot émouvant, mais pas pour les raisons qu’on aurait pensées.


Dr.-Stone-Reboot-Byakuya

L’humanité a été pétrifiée!! Les astronautes alors dans l’espace deviennent les six derniers représentants de l’espèce humaine. Byakuya, l’un des occupants de la Station Spatiale Internationale, lance la planification de leur retour sur Terrepour sauver l’humanité!! Découvrez l’incroyable histoire du père de Senku et de son robot dans cette préquelle de la série Dr. Stone!!

Dr. Stone – Reboot : Byakuya est édité chez Glénat et est vendu au prix de 6,90€.

Critique réalisée à partir d’un exemplaire acheté dans le commerce.


Dragon Ball, L’Attaque des Titans, Fairy Tail, Hokuto no Ken ou encore Naruto, la déclinaison en spin-off est un passage quasi-traditionnel pour toute œuvre rencontrant un fort succès populaire. Prologue prenant harmonieusement place dans la « timeline » officielle des évènements, interlude entre deux chapitres ou encore histoire fantaisiste absolument pas canon, les formes que peuvent prendre ces histoires originales sont multiples mais se rejoignent généralement sur un point : le fait qu’elles soient dessinées par quelqu’un d’autre que le mangaka de l’œuvre d’origine et que ce dernier n’ait qu’une implication extrêmement limitée dans le scénario. Contrairement aux usages, c’est cependant Boichi, le dessinateur de l’œuvre d’origine, qui s’est retrouvé à donner vie à Dr. Stone – Reboot : Byakuya, spin-off sous forme de prologue du manga qu’il signe en collaboration avec Riichiro Inagaki. Bien que le scénariste habituel de la série n’ait pas été impliqué dans cette histoire originale, celle-ci n’a pas été confiée à un inconnu mais également Boichi qui se voit ainsi en charge de la réalisation de cette histoire de A à Z. Un gage de qualité qui permet au manga de garder à la fois tout son cachet sur le plan esthétique et de bénéficier d’une histoire s’intégrant harmonieusement au récit d’origine.

Dans le cas de Dr. Stone – Reboot : Byakuya, le choix a été fait de proposer un prologue s’attardant, comme l’indique le titre, sur le père de Senku au moment de la pétrification du genre humain. De quoi mettre l’eau à la bouche, les quelques flashbacks du manga donnant certes plusieurs indications sur comment Byakuya et ses compagnons ont géré ces évènements mais laissant pour autant énormément de marge de manœuvre pour raconter de nombreuses histoires. Comme, par exemple, suivre plus en profondeur leur retour sur Terre et leur nouvelle vie sur ce « Stone World ». Pour autant, la bande à Byakuya n’est pas au cœur du récit et apparait même comme accessoire, telle un prétexte pour introduire Rei, robot inventé par le père de Senku. Près des deux-tiers du tome sont en effet totalement consacrés à ce petit tas de ferraille cherchant à maintenir la station spatiale en état de marche pour accueillir le retour espéré des cosmonautes. Alors oui, voir Rei attendre le retour de son créateur pendant toutes ces années ou encore le voir traverser la galaxie à la recherche de matières premières pour entretenir la base est très émouvant. Mais ce n’est pas vraiment ce à quoi on s’attendait en se plongeant dans ce one-shot. Attention donc à savoir où l’on met les pieds avant de s’aventurer dans Dr. Stone – Reboot : Byakuya. Au risque de ne pas apprécier à sa juste valeur ce spin-off au demeurant très réussi.

Dr. Stone - Reboot Byakuya
Dr. Stone - Reboot : Byakuya
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Un spin-off qui n'est pas confié à un dessinateur différent
Une histoire très touchante
Les moins
Byakuya et ses compagnons ne sont finalement que secondaires
7
Bon
En deux mots
Attention aux faux espoirs ! Malgré son titre, Dr. Stone - Reboot : Byakuya n'est pas à proprement parler une préquelle centrée sur Byakuya et les survivants de la Station Spaciale Internationale mais bien plus un one-shot dont la star est Rei, le robot fabriqué par le père de Senku. Une fois l'équipage retourné sur Terre, soit aux environ du 1/3 du tome, le reste des pages est en effet totalement dédié à ce robot, certes assez craquant, et à sa lutte pour maintenir la station en état de marche. Une histoire touchante, qui plus est dessinée par Boichi, mais qui pourra décevoir ceux qui s'attendaient à découvrir comment Byakuya et ses compagnons ont survécus suite à leur retour sur Terre.