Prépublié sur le site Young Ace Up de Kadokawa Shoten depuis août 2021 et comptant actuellement trois tomes au Japon, The Summer Hikaru Died est un des mangas les plus attendus de cet automne. Il faut dire que le manga est auréolé d’une réputation des plus flatteuses suite à son succès critique au Japon où il a reçu le prestigieux Prix Kono Manga ga Sugoi 2023 du meilleur « manga pour garçons ».


The-Summer-Hikaru-Died

Hikaru et Yoshiki sont deux amis d’enfance qui ont grandi ensemble dans un hameau reculé. Mais un jour, les doutes qu’éprouvait Yoshiki depuis quelque temps se confirment : depuis sa disparition en forêt, six mois plus tôt, Hikaru a été remplacé par… “autre chose”. Malgré cet effroyable constat, Yoshiki refuse d’être séparé de son ami. Il fait alors le choix de poursuivre son quotidien aux côtés de cet “être” à l’image parfaite de Hikaru. Mais au même moment, d’étranges incidents se produisent çà et là dans le village…

The Summer Hikaru Died est édité chez Pika Edition et est vendu au prix de 7,70€.

Critique réalisée à partir d’un exemplaire fourni par l’éditeur.


The Summer Hikaru Died nous plonge dans la vie de Yoshiki et Hikaru, deux amis d’enfance inséparables depuis toujours qui vivent dans un petit village isolé. Mais un jour, Yoshiki se rend compte que quelque chose a changé chez Hikaru depuis sa disparition en forêt il y a de cela six mois. La raison lui saute aux yeux quasiment immédiatement : son ami a été remplacé par une entité surnaturelle dont il ne connait pour l’instant pas la nature. Malgré cette révélation terrifiante, Yoshiki refuse de se séparer de Hikaru, et tente de comprendre ce qui lui est arrivé.

Lire aussi : Critique du manga Time Shadows

The Summer Hikaru Died s’inscrit pleinement dans le genre “body snatcher” où des êtres humains sont remplacés par des copies extraterrestres ou surnaturels et qui explore souvent les thèmes de la paranoïa, de la perte d’identité et de la résistance face à l’invasion. Un des représentants récents du genre est Time Shadows, un manga où un jeune homme revient dans son village natal pour assister aux funérailles de son amie d’enfance mais se retrouve piégé dans une boucle temporelle où il doit empêcher sa mort causée par des entités mystérieuses. Sauf que là où le manga de Yasuki Tanaka adoptait un ton plutôt léger, The Summer Hikaru Died est quant à lui beaucoup plus mélancolique dans sa manière de traiter le sujet. Le dessin de Mokumokuren est efficace pour créer une ambiance par moments angoissante, avec des contrastes marqués entre les ombres et les lumières, et des visages expressifs.

Mais The Summer Hikaru Died n’est pas seulement une histoire d’horreur, c’est aussi une histoire d’amitié. Car au-delà du mystère qui entoure Hikaru, c’est bien le lien qui unit les deux garçons qui est au cœur du récit. Yoshiki est profondément attaché à Hikaru, au point de l’aimer malgré sa transformation et d’être prêt à tout pour le protéger, quitte à se mettre en danger lui-même. Hikaru, quant à lui, semble avoir conservé une partie de son humanité et éprouve également des sentiments pour Yoshiki. Leur relation est à la fois touchante et complexe, et invite le lecteur à réfléchir sur ce que sont l’identité ou encore l’amitié.

Du même éditeur : Découvrez toutes nos critiques des mangas Pika Edition

The Summer Hikaru Died
The Summer Hikaru Died
Note des lecteurs1 Note9.5
Les plus
Plus qu'un simple récit de “body snatcher”
Des personnages attachants et torturés
Les moins
Rien de particulier
8
Excellent
En deux mots
Mélange réussi entre fantastique et récit intimiste, The Summer Hikaru Died ne trahit pas la belle réputation qui a accompagné sa sortie chez nous. Un manga sortant des sentiers battus qui émeut autant qu'il fait frissonner.