Parmi la multitude d’éditeurs de manga en France, Ki-oon est sans aucun doute l’un de ceux qui respirent le plus l’amour du bel ouvrage avec des éditions d’une qualité la plupart du temps irréprochables. Comme un clin d’œil, c’est chez ce même éditeur que sort ce mois-ci Magus of the Library, un titre qui rend hommage au livre et au partage du savoir.


magus of the library

Synopsis

« Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde !” Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

Magus of the Library est édité chez Ki-oon et est vendu au prix de 7,90€.

Critique réalisée à partir d’un exemplaire fourni par l’éditeur.


Fin 2016, les éditions Ki-oon lançaient Kizuna, une nouvelle collection destinée à toucher les lecteurs de tous les âges avec des œuvres universelles et destinées au grand public. Des titres destinées à être passés de mains en mains et remplissant de ce fait une des fonctions premières du livre : le partage du savoir et des connaissances. Dès lors, le mariage avec Magus of the Library semblait inévitable, tel deux âmes sœur que le destin avait désigné à s’unir. Publié au Japon depuis 2017 dans le magazine Good! Afternoon et comptant à l’heure actuelle deux tomes, ce manga signé Mitsu Izumi est en effet une véritable ode au livre et à la transmission du savoir. Un titre touchant, rempli de bienveillance, et qui pour couronner le tout est visuellement magnifique.

Nous voici donc plongé dans un monde imaginaire aux accents arabiques où Shio, un jeune enfant passionné de lecture, est rejeté de tous en raison de son physique particulier et surtout de sa condition sociale. Moqué par ses camarades de classe, méprisé par les commerçants, le jeu garçon se voit même refusé l’accès à la bibliothèque du village alors même que celle-ci est censé être ouverte à tous. Un comble pour celui qui rêve simplement de se plonger dans le nouveau volume de son histoire favorite pour s’échapper de son quotidien laborieux. Mais Shio se raccroche à un espoir, celui de quitter son village pour rejoindre la grande ville de Afshak, surnommée la « Capitale des Livres » en raison de la présence en son sein de la Bibliothèque Centrale réunissant tous les ouvrages du pays. Un rêve qui va commencer à prendre forme avec l’arrivée dans sa bourgade de Sedona et d’autres Kahunas, des responsables de cette fameuse bibliothèque.

magus of the library extrait

Passionnant, touchant, dépaysant, Magus of the Library bénéficie de surcroît d’un esthétique superbe qui enivre le lecteur dès les premières pages. Avec son coup de crayon d’une grande finesse, Mitsu Izumi nous livre un character-design extrêmement soigné, que ce soit au niveau des visages ou des tenues, magnifiques et remplies d’une multitude de détails. Un travail minutieux appliqué également aux décors et les fameux « fond blancs » que l’on retrouve régulièrement dans les mangas se résume véritablement à la portion congrue. Mais là où certains auteurs auraient pu accoucher de cases surchargés pouvant entraver le plaisir de la lecture, Magus of the Library étant par ailleurs très bavard, Mitsu Izumi arrive faire de chaque case une oeuvre à part entière où chaque détail a sa place et contribue à nous imprégner encore un peu plus de l’ambiance du manga.

magus of the library
Magus of the Library
Note des lecteurs1 Note8
Les plus
Le dessin superbe
Un univers enchanteur
Un récit touchant rempli de bienveillance
Les moins
On a beau chercher...
8
Excellent
En deux mots
Début de voyage réussi pour Magus of the Library. Ce premier tome introductif pose avec brio les bases d'une histoire touchante et qui donne envie au lecteur de plus en profondeur dans cet univers fantastique et enchanteur. Une immersion renforcée par un coup de crayon magnifique de Mitsu Izumi réussissant à accoucher de cases extrêmement détaillées sans devenir pour autant indigeste.