Remake en deux volumes de la première oeuvre de Kouji Seo dessinée en 1996, Half & Life nous fait suivre le destin de Yûki et Shinchi, deux étudiants décédés en même temps mais qui vont gagner une semaine de vie en rab pour décider qui aura le droit de revenir définitivement d’entre les morts. Un manga plus surprenant qu’il n’y parait.


half-half-tome-1

En sautant du haut d’un immeuble, la jeune Yûki tombe sur Shinichi, un étudiant. Ils meurent tous les deux sur le coup et se retrouvent dans un lieu situé entre la vie et la mort… Une voix mystérieuse leur annonce qu’ils auront sept jours pour décider lequel d’entre eux pourra vivre. Durant cette période, ils devront tout partager, sans pouvoir s’éloigner l’un de l’autre ! Le compte à rebours est lancé pour ces deux inconnus qui ne vont avoir d’autre choix que de partager la même vie…

Half & Half est édité chez Pika Edition et est vendu au prix de 6,95€.

Critique réalisée à partir d’un exemplaire fourni par l’éditeur.


Bien que publié entre 2012 et 2015 dans le Pocket Weekly Shônen Magazine, la genèse de Half & Half remonte bien plus loin, au milieu des années 90. En 1996, Kouji Seo avait en effet sorti une histoire courte au nom éponyme et qui avait remporté le prix du meilleur premier shônen du Shônen Magazine. 25 ans plus tard, et après avoir fait ses preuves sur le créneau de la comédie romantique avec des titres comme A Town Where You Live et Suzuka, l’auteur a décidé de revisiter l’oeuvre de ses débuts avec un manga court tenant en deux tomes. Toujours intitulé Half & Life, celui-ci reprend la trame principale de l’oeuvre d’origine tout en l’enrichissant et bénéficie de dessins totalement renouvelés pour l’occasion.

Loin de cacher la non-originalité de son récit, cette filiation avec le titre de ses débuts est totalement assumée par Kouji Seo et chaque fin de chapitre se conclu ainsi par une page comparant les deux versions du manga. L’occasion d’observer l’évolution graphique qui s’est opérée en plus de deux décennies, de découvrir les différences apportées à la trame scénaristique, mais également de voir que le tout a énormément gagné en érotisme. Car oui, il se dégage de Half & Half une tension érotique folle et les corps nus, les t-shirts dévoilant délicatement un bout de poitrine, les scènes de sexe ou de masturbation sont monnaie courante. De quoi en faire un manga à ne pas mettre entre toutes les mains ? Assurément. Mais pour autant, cette (grosse) dose de fan-service n’est pas uniquement là pour flatter l’œil mais a également toute sa place dans le récit en y prenant place harmonieusement.

Obligés de vivre ensemble pendant une semaine avant de trouver un accord sur qui aura le droit de survivre, Yûki et Shinchi ne partagent pas que leurs quotidiens mais également leurs émotions leurs plus intimes. Les traumas cachés, l’attirance sexuelle, la joie comme la tristesse, tous les sentiments de l’un sont ressentis par l’autre et contribue à voir ces deux individus à se rapprocher alors qu’ils sont pourtant destinés à vouloir la mort de l’autre. Alors que l’on pensait s’engager dans un récit sombre et parsemé de coups de travers et autres manipulations pour amener l’autre à sa perte, Half & Half s’avère être finalement bien plus touchant que prévu. Bien sûr, les deux petits tomes sur lesquels tiennent le manga ne permettent pas à l’histoire de se développer tranquillement et les événements s’enchaînent les uns aux autres un peu facilement. Mais pourtant autant, Kouji Seo est arrivé à creuser les personnages de Yûki et Shinchi de fort belle manière de façon que ce duo nous apparaisse rapidement extrêmement attachant. Résultat, on arrive à la conclusion du manga le cœur serré face à ce dénouement qu’on sait d’avance comme terriblement cruel, que ce soit pour les deux protagonistes mais également pour le lecteur qui s’est pris d’affection pour ce duo hors du commun. De quoi graver cette histoire dans le cœur de nombreuses personnes.

half-half-manga-pika-editions
Half & Half
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Une histoire bien plus touchante que ce à quoi on pouvait s'attendre
Deux petits volumes et pourtant on s'attache aux personnages
La tension sexuelle qui s'échappe du manga sans pour autant tomber dans l'obscène
Les moins
Trop court !
8
Excellent
En deux mots
Captivant, émouvant, Half & Half est finalement bien plus proche du drame que du récit de suspens auquel on pouvait attendre. Un titre qu'on recommande chaudement mais qui n'est pas à mettre entre toutes les mains en raisons des nombreux passages "torrides".