Le manga d’horreur est un genre qui ne cesse de se renouveler, avec des œuvres venues de différents pays et de différentes influences. Parmi les dernières nouveautés, on trouve Backhome, un diptyque signé par deux auteurs espagnols, Sergio Fernandez au scénario et Toni Caballero au dessin. Publié en France par les éditions Kana, ce manga nous plonge dans un cauchemar peuplé de créatures monstrueuses et de secrets sanglants. Est-ce que Backhome parvient à se démarquer dans le paysage du manga horrifique ?


Backhome-Kana-tome-1

Ann retourne à l’orphelinat où elle a grandi pour découvrir ce qui est arrivé à son petit frère, Adam, qui a disparu il y a des années. Ce qu’elle ignore, c’est que Woscastle n’est plus la ville qu’elle a quittée. Un véritable cauchemar l’y attend: des créatures effrayantes se frayent un chemin dans les rues et les secrets de son passé menacent de tout tacher de sang. Un seinen électrisant où les rebondissements du scénario de Sergio Hernández et le dessin spectaculaire de Toni Caballero vont de pair pour créer un palpitant manga de genre survival.

Backhome est édité chez Kana et est vendu au prix de 7,70€.

Critique réalisée à partir d’un exemplaire fourni par l’éditeur.


Backhome suit l’histoire d’Ann, une jeune femme qui revient dans la ville de Woscastle, où elle a grandi dans un orphelinat. Elle espère y retrouver son petit frère Adam, qui a disparu il y a quinze ans dans des circonstances mystérieuses. Mais à son arrivée, elle découvre que la ville est devenue un lieu cauchemardesque envahi par des créatures terrifiantes qui semblent issues d’expériences génétiques. Aidée par un ancien ami d’enfance, elle va tenter de survivre et de percer les secrets de son passé tout en affrontant les dangers qui la guettent à chaque coin de rue.

Backhome est un manga qui s’inscrit dans le genre du survival horrifique, avec des influences évidentes de Resident Evil, Silent Hill ou encore The Walking Dead. Le scénario est rythmé par des scènes d’action, de suspense et de gore, mais aussi par des flashbacks qui nous révèlent progressivement les origines du drame qui a frappé Woscastle. Les auteurs jouent avec les codes du genre, en mêlant des éléments de science-fiction, de fantastique et de conspiration, tout en créant une atmosphère oppressante et angoissante.

Backhome est la première œuvre dans le domaine du manga de Sergio Fernandez et Toni Caballero, deux artistes jusqu’alors spécialisés dans le style bande-dessiné. Et pour le coup, l’essai est plutôt réussi. Le dessin de Toni Caballero est impressionnant, avec un trait dynamique, des angles de vue cinématographiques et un souci du détail, et parvient à rendre crédibles et effrayantes les créatures qui peuplent le manga. Le jeu sur les effets de lumière et de contraste contribue également à renforcer l’ambiance sombre et glauque de l’histoire. Le scénario de Sergio Fernandez est quant à lui bien construit, avec des rebondissements et des révélations qui maintiennent l’intérêt du lecteur durant les deux tomes composant l’histoire sans laisser de questions en suspens.

Les personnages sont également attachants et complexes, avec des personnalités et des motivations variées. Ann est une héroïne courageuse et déterminée, qui cherche à retrouver son frère et à affronter son passé. Son ami d’enfance, Alex, est un soutien loyal et dévoué, qui cache un lourd secret. Les antagonistes sont également bien développés, avec des motivations crédibles et des zones d’ombre. Tenant sur seulement deux petits tomes, Blackhome est cependant parfois trop rapide en enchaînant les scènes d’action sans laisser le temps au lecteur de pleinement s’immerger dans l’histoire. Le manga aurait pu bénéficier d’un développement plus approfondi et plus nuancé, en prenant le temps de développer les enjeux, les personnages et leurs relations.

Du même éditeur : Découvrez toutes nos critiques des mangas Kana

Backhome Kana tome 1
Backhome
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Le très joli dessin de Toni Caballero
Des personnages attachants
Les moins
Un petit manque d'originalité
Tout s'enchaine un peu vite
7
Bon
En deux mots
Backhome est un manga qui plaira aux amateurs de survival horrifique grâce à sa superbe plastique et son scénario prenant. Un titre de qualité, certes pas exempt de défaut, qui montre qu'en Europe aussi on sait faire de (bons) mangas.