Après un tome 4 aussi palpitant que riche en rebondissements, Love, be loved, leave, be left est de retour avec un nouveau volume beaucoup plus centré sur les sentiments des garçons. Verra-t-on enfin les premiers couples se former ?

Les dernières pages du tome précédent de Love, be loved, leave, be left nous avaient laissés en compagnie d’un Rio visiblement perturbé d’avoir rêvé de Yuna de manière assez ambiguë. Un sentiment que l’on peut parfaitement comprendre pour celui qui, quelques pages auparavant, venait d’avouer ses sentiments à Akari tout en l’embrassant, brisant à cette occasion une situation frère/sœur pourtant solidement établie. Enfin, tout du moins en apparence. Mais alors, était-ce qu’une impression fugace ou ses sentiments ne se résument finalement pas à de la simple amitié ?

Du côté d’Akari, la jeune fille sentait une distance s’installer entre elle et un Kazuomi pourtant déjà peu réceptif à ses charmes. Décidant de prendre les choses en mains, elle va lui proposer d’aller ensemble à un matsuri (une fête japonaise) afin de réussir à se rapprocher de lui. Une proposition qui sera acceptée à la condition toutefois que Rio y aille également. Mais l’invitation va prendre une dimension inattendue quand, voulant demander à Rio de venir à la fête, Yuna va accidentellement convier Agatsuma, épris de Yuna, à l’événement. Le carré amoureux qui semblait pourtant bien rodé jusqu’à présent va désormais compter un membre de plus.Love, be loved, leave, be left tome 5 extrait

Après des apparitions jusqu’alors plutôt timides, le personnage d’Agatsuma commence enfin à prendre de l’ampleur pour devenir un des protagonistes qui comptent dans Love, be loved, leave, be left. Pour l’instant cantonné à un rôle d’épouvantail permettant à Rio de prendre de plus en plus conscience de son attachement pour la douce Yuna, on attend de voir à quelle sauce sera croqué le personnage dans les prochains chapitres. Il faut dire qu’il rempli parfaitement son rôle. Beau garçon, gentil, attentionné, bref, le petit copain en apparence idéal. Peut-être un peu trop cependant, au risque de faire manquer légèrement de saveur au personnage. En tout cas, Yuna ne semble pas encore réaliser les sentiments que lui porte Agatsuma et son attention reste focalisée uniquement sur Rio.

Ce dernier apparaît également de plus en plus comme une personne remplie de sensibilité alors que les premières impressions pouvaient le faire apparaître comme quelqu’un de plutôt distant. Un personnage qui a aussi, malgré lui, une influence importante dans la relation entre Akari et Kazuomi. Témoin du baiser entre les deux « faux » frères et sœurs, le jeune homme est perturbé parce qu’il a vu, expliquant au passage la distance qu’il a instaurée avec Akari. Une situation à laquelle va tenter de mettre fin la demoiselle à l’occasion du matsuri, en lui déclarant sa flamme et …. on vous laissera découvrir ce qu’il arrivera !

[review]

Love, be loved, leave, be left tome 5Synopsis

Yuna et Akari se rencontrent sur un quai de gare. Sans s’être jamais croisées auparavant, elles s’aperçoivent que, en plus d’habiter dans le même immeuble, elles fréquentent le même lycée ! C’est le début d’une amitié entre deux filles que tout oppose ; si Yuna est une fille rêveuse et romantique, Akari se veut plus réaliste quant aux relations amoureuses. Et les choses évoluent quand Yuna tombe sous le charme de Rio, le demi-frère d’Akari, et que cette dernière s’éprend de l’ami d’enfance de Yuna, Kazuomi. Leur vision respective de l’amour va être mise à rude épreuve….

Love, be loved, leave, be left est édité chez Kana et est vendu au prix de 6,85€.

Critique réalisée à partir d’un exemplaire fourni par l’éditeur.